Pour en savoir plus et/ou participer à ce projet :

 

http://fr.ulule.com/leslaines-daxeline/

 

 

Je m'appelle Carine. J'ai 36 ans et je suis passionnée de fils et de laine.

Je tricote, crochéte, brode mais le fil, je l'achète. Parfois (ou devrais-je dire souvent), j'imagine un modéle avec tel fil, sauf que le fil que j'ai en tête,.... je ne le trouve jamais.

Il m'est venu alors l'idée de créer mes propres fils. J'ai alors réfléchis à ce que je voulais précisément.

filage au rouet - source internet

Pour cela, j'ai besoin de matières premières. Pour cela, j'ai  contacté éleveurs prés de chez moi, récolteur prés de chez moi et une filature pas trop loin de chez moi.

J'aimerais filer de la laine achetée aux éleveurs des alentours, la teinter, faire des mélanges de matières (mouton, angora, mohair, alpaga, soie, lin) et des mélanges de couleur.

Offrir un arc-en-ciel de laines, douces, agréables au toucher, à tricoter et à porter.

Une boutique à taille humaine, pour un artisanat de proximité et de qualité.

Mon but est de créer et de proposer à la vente une laine filée et teintée à la main. La lavage sera effectué par une filature car je veux vraiment que la laine soit impeccable. Un fil créé avec de la laine locale, teinté avec des couleurs écoresponsables, pour préserver notre environnement et celui de nos enfants.

Une laine 100% naturelle, 100% française, 100% locale.

 

Mes essais de teinture.

nuancier couleurs ecoresponsables

Voici un exemple de laines que j'aimerais vous proposer :

  

 

Après avoir échanger avec des éleveurs et un récolteur, j'ai pu m'apercevoir que la laine n'est pas appréciée à sa juste valeur, vendue à bas prix et parfois même brûlée. Une énorme quantité de toisons récoltées sont expédiées vers la chine et le japon.

Mon projet est à petite échelle, même local. Mais j'aimerais valoriser cette laine locale, comme d'autres artisans du fil, redonner de la valeur à cette laine, valoriser le travail de l'éleveur, valoriser la laine filée à la main et à sa qualité, dans le respect de l'environnement.

  

Laine cardée - source internet

  

Laine brute - source internet

La laine sera lavée dnas une petite filature française respectueuse de l'environnement. Cette filature transformera les toisons en ruban. La laine sera ainsi teintée et filée à la main par moi-même.

La laine sera vendue en pelotes ou en écheveaux.

La marque s'appellera "Les Laines d'Axeline".

Chaque matière composera une gamme et chaque gamme compendra plusieurs couleurs.

Pour les étiquettes, j'opterais pour un papier recyclé et une encre végétale. Pour le logo, le design, je contacterai la graphiste MCPB, que vous pouvez découvrir ici : http://www.mcpb.fr

 

J'aimerai également alimenté mon blog (http://mamanaxel.canalblog.com) en partageant l'évolution de ce fil, de la récolte de la toison à la pose de l'étiquette. Un espace où je vous posterai les photos de la transformation, vous tiendrais informer des disponibilités des fils.

La vente des pelotes et d'écheveaux se fera sur internet. J'ai créé une boutique virtuel sur A Little Market mais aujourd'hui elle est encore vide.

http://www.alittlemarket.com/boutique/leslainesdaxeline-1607537.html

Mais peut-être que grâce à vous, cette boutique prendra vie et se remplira de jolies laines aux jolies couleurs.

 

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, le tricot n'est pas une activité réservée aux grands-mères. De jeunes femmes et même des jeunes hommes (si, si) se mettent à tricoter, à échanger sur des blogs et même des forums réservés aux arts du fil.

Pour vous aider à mieux comprendre, ce dans quoi j'aimerai m'aventurer, voici un petit récapitulatif :

- Après avoir récolter la laine auprès d'éleveurs (moutons, alpagas, angora, mohair) et de récoltant, je trie les toisons afin d'éliminer les jarres, les mauvaises coupes, la paille, les saletés,...

- Les toisons triées sont envoyées à la Filature de la Vallées des Saules à SAULZOIR (Nord) pour y être lavées et transformées en ruban.

 

Toison brute au lavage - Source : Filature de la Vallée des Saules

 

Laine lavée et cardée - Source : Filature de la Vallée des Saules

- Les rubans sont :

 ¤ laissés brutes pour une laine couleur neutre,

¤ cardés avec d'autres fibres pour obtenir de joli mélange (merinos/alpaga, merinos/mohair,...)

¤ teintés d'une seule couleur,

¤ teintés de plusieurs couleurs.

Chaque "préparation" sera ainsi passer à la cardeuse pour ouvrir les fibres, aérer la laine et mettre toutes les fibres dans le même sens.

- La laine est ensuite filée au rouet.

- La laine ainsi filée est ensuite mise en écheveaux. Pour cela, on vide la bobine du rouet sur un mandrin. Le fil est vendu en écheveaux ou alors en pelotes. Pour cela, on place l'écheveau sur un bobinoir relié à une pelotonneuse.

 

Il ne manque plus qu'à créer de jolies étiquettes et à la mettre en vente.

 

Si comme moi, vous êtes passionné(e)s de tricot ou de crochet, d'artisanat, de fait-main et que vous êtes soucieux de contribuer au 100% français, local, j'espère que mon projet vous plaira, vous touchera et que vous m'aiderez à lui donner vie.

 

Merci à vous !